Conseils pour forger un couteau

03 Jun 2018 10:29
Tags

Back to list of posts

mat | le 06/02/2014

COUTEAUSURVIE

Forger un couteau

C�est offert par l�atelier Mj?llnir�

Voil� quelques conseils que j�aurais bien aim� avoir lors de mes balbutiements � la forge, mais n�h�sitez pas � demander conseil � des forgerons de m�tier et � des couteliers ou achetez le tr�s bon livre de Gilles Bongrain � Les couteaux d�art �.

La forge.

une forge

Chacun peut se fabriquer une forge avec des briques et du ciment r�fractaire et un aspirateur souffleur branch� sur la tuy�re. Pour ce qui est de l�enclume, un bloc de fer trouv� chez un ferrailleur ou un morceau de rail de chemin de fer peut suffire. En ce qui me concerne j�ai trouv� une forge manuelle et une enclume en passant une petite annonce.

Quel acier utiliser ?

Il faut tout d�abord expliquer la diff�rence entre fer et acier. Ce que l�on appelle acier est du fer contenant un taux plus ou moins important de carbone. Ce taux varie de 0,3 % � 2% ; en de�a de 0,3% c�est du fer et au del� de 2 % c�est de la fonte. Plus un acier contient du carbone et plus il sera dur, mais �galement plus cassant. Le taux id�al pour d�buter se trouve entre 0,5 % et 0,8 %. Pour ma part je n�utilise que des acier de r�cup�ration.

Voir le chapitre � les aciers de coutellerie�

Les limes, burins et ciseaux � bois.

Attention c�est un acier tr�s dur ( plus d�1 % de carbone ) donc il faut le forger avec beaucoup de pr�cautions, et ne pas faire de lames trop longues, elles seraient trop fragiles. De plus il ne faut pas trop les travailler ( Pas de torsades ou de formes trop tortur�es ) car tr�s vite des craquelures apparaissent, enfin, dernier d�faut, il faut �tre d�une bonne constitution car il ne faut pas h�siter � taper.

Toutefois pour les lames courtes et ventrues types skinners il est id�al car il sera tr�s r�sistant et le tranchant conservera longtemps ses capacit�s de coupes.

Ressorts de suspensions automobile.

Cet acier est un mangano-silicieux, c�est donc un alliage de fer, de carbone � un taux variant de 0,4 � 0,6 % de mangan�se et de silice qui lui donnent une bonne r�silience et donc le pr�destine � la fabrication de lames longues.

Les meilleurs couteaux en damas ( dents de herses �)

Tr�s bonne qualit� d�acier : 0,6 % de carbone environ.

Nota : Si une pi�ce de r�cup�ration est rouill�e, aucune importance, celle-ci elle part lors de la forge.

Quel combustible utiliser

Combustible forge

Le charbon de terre.

Le combustible le plus adapt� est le charbon de terre ayant un calibre de 1,5 � 3 cm. On obtient une bonne temp�rature et il met un certain temps � br�ler. Toutefois il contient de nombreuses impuret�s, comme du souffre, qui sont nuisibles pour l�acier et il convient de laisser br�ler le charbon un certain temps avant de chauffer la lame, afin de d��vacuer ces mat�riaux.

Le charbon de bois.

Avec un pouvoir calorifique trois fois inf�rieur au charbon de terre et un prix dix fois sup�rieur, il reste toutefois un combustible fort appr�ci�. En effet sa chauffe est tr�s douce, et donc mieux contr�lable, et il contient tr�s peu d�impuret�s. Il pr�serve donc toutes les qualit�s de l�acier.

Etapes de fabrication d�une lame.

L�id�al est de travailler � partir d�un m�plat, ce qui r�duit le nombre de chaudes (mise en chauffe de la pi�ce) et donc les risques d�accidents. Avec des aciers de r�cup�ration c�est rarement le cas, il faut donc transformer cette pi�ce en m�plat.

forger une lame

L��tape suivante consiste � fa�onner la pointe, le plus simple est de d�couper l�extr�mit� du m�plat en biseau � la scie � m�taux, � la meule ou au tranchet d�enclume, puis de l�arrondir. Cette op�ration pr�serve la structure cristalline du m�tal.

Ensuite il convient de travailler le tranchant en commen�ant par la pointe et en remontant vers la garde. Puis l�ensemble de la lame de fa�on � ce que de la pointe � la garde l��paisseur soit croissante.

Le manche.

fa�onnage du manche

Le plus facile reste le montage sur soie car elle est cach�e � l�int�rieur du manche et ne n�cessite pas d��tre parfaitement plane comme le montage sur plate semelle qui est prise en sandwich entre les deux parties du manche et qui laissera des jours si elle n�est pas parfaitement plate, ce qui est difficilement r�alisable sans rectifieuse. Les limites de la soie doivent �tre tout d�abord marqu�es sur le bord de l�enclume, puis �tir�e afin d�obtenir une section plus ou moins triangulaire.

Nota : Une petite astuce pour obtenir une lame r�guli�re et plane : compter le nombre de coups de marteaux donn�s de chaque cot� de la lame.

La temp�rature de forge.

Comment aiguiser un couteau pour un tranchant rasoir de forge

La temp�rature id�ale se situe en g�n�ral entre 900 et 1000� C (rouge cerise clair) mais elle peut varier selon les aciers utilis�s. Au del� on entre dans les temp�ratures de soudage et on risque de br�ler sa pi�ce, c�est-�-dire de la voir se d�composer en une gerbe d��tincelle (c�est tr�s jolie � voir mais la pi�ce est bonne pour la poubelle).

La trempe.

La trempe d'un couteau

Voici la partie la plus d�licate � r�ussir, mais l�avantage c�est qu�on peut la reconduire plusieurs fois. La temp�rature de trempe varie selon le taux de carbone, plus il sera �lev� plus la temp�rature devra �tre basse. En gros pour un taux de 0,3 � 0,8 %, la temp�rature optimale sera de 800 � 850�C (rouge cerise), et pour un taux de sup�rieur la temp�rature sera comprise entre 750 et 800�C (rouge sombre). Il existe un petit truc pour d�couvrir la temp�rature id�ale, quand l�acier cesse d��tre magn�tique il est pr�t pour la trempe.

Nota : L'�paisseur de la lame ne doit pas �tre inf�rieure � deux millim�tres, sinon elle risque de se fendre, c'est tr�s rageant quand �a arrive, croyez-moi…

A ce stade la lame est tr�s cassante, j�ai fait tomber un jour une lame tremp�e par terre, elle a explos� comme du verre. Il convient de la manipuler tr�s prudemment. Il faut lui faire subir un revenu qui va certes att�nuer la duret�, mais lui donner plus de souplesse. Il va falloir lire la temp�rature sur la surface du m�tal, il faut donc nettoyer la lame, ensuite il faut la chauffer de fa�on uniforme � m�me la braise ou sur une brique pos�e sur le foyer, seul le dos doit �tre en contact, afin que la chaleur monte vers le tranchant. C�est une �tape tr�s d�licate, il faut regarder le m�tal chauffer et voir la couleur d�oxydation remonter vers le tranchant et quand ce dernier prend une couleur cuivr�e, il faut tremper la lame dans de l�eau afin de fixer cette nouvelle structure. Les meilleurs couteaux de chasses et de bushcraft jou�, vous pouvez passer aux finitions.

L��mouture.

Derni�re op�ration avant la pose du manche. Il faut limer ou meuler le tranchant pour lui donner son pouvoir de coupe. Mais attention, si vous utilisez une meule �lectrique il faut souvent mouiller la lame pour �viter que le m�tal ne chauffe de trop et se d�trempe.

Travail de l'�mouture

Trois types d��moutures existent.

L'�mouture bomb�e, le tranchant sera solide mais difficile � aff�ter, � pratiquer sur des couteaux destin�s aux gros travaux de taille.

L'�mouture plate, plus facile � r�aliser, c'est un bon compromis entre tenue du tranchant et facilit� d'aff�tage.

L'�mouture creuse, la plus difficile � obtenir, il faut un touret d'assez grand diam�tre et un guide pour obtenir une ligne r�guli�re.

Merci � l�atelier Mj?llnir�

Comments: 0

Add a New Comment

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License