PANNEAUX SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES : AVANTAGES ET RENTAB

31 May 2018 10:44
Tags

Back to list of posts

Derni�re modification : 31/05/2018

Les panneaux photovolta�ques sont-ils aussi rentables que les vendeurs l'affirment ? Faut-il encore s'�quiper avec des panneaux solaires photovolta�ques ? Peut-on encore gagner de l'argent en produisant soi-m�me sa propre �lectricit� ? Quels sont les vrais avantages et les vrais inconv�nients ?

Sommaire

Faut-il �tre pour le photovolta�que ?

Recyclage panneaux photovolta�que

L'int�gration photovolta�que au b�ti

L'autoconsommation photovolta�que

Avantages inconv�nients du solaire

Conclusion sur le photovolta�que

Les conseils de Picbleu sur le solaire

Panneaux photovolta�ques silicium production �lectricit� Picbleu

Rentabilit� du photovolta�que

Lorsque l'�lectricit� et le p�trole auront suffisamment augment�, les panneaux solaires deviendront parfaitement rentables.

Les investissements dans la recherche et d�veloppement vont permettre de cr�er des batteries de stockage � des co�ts acceptables afin d'utiliser l'�lectricit� produite au moment o� le soleil luit, mais utilis�e plus tard en soir�e lorsque les usagers reviennent � leur domicile.

1. Faut-il �tre pour le photovolta�que ?

Le photovolta�que est-il int�ressant ? Faut-il �tre pour ou contre ?

Pour lutter contre le r�chauffement climatique chacun sait qu'il suffit de r�duire ses d�placements, consommer local, �viter les produits suremball�s, chauffer moins, etc.

Ces comportements font partie de l'�volution de la pens�e et des prises de conscience individuelles.

eza prix d�carbonisation est v�cue par la population comme une punition ou une privation et donc une frustration.

Le fait d'�mouvoir donne parfois l'effet contraire � celui recherch� : les personnes ne sont plus r�ceptives et savent que tous les m�canismes propos�s par les technocrates vont leur soutirer un peu plus de pouvoir d'achat.

Les d�boires actuels de l'industrie photovolta�que sont dus en partie aux effets des climato-septiques qui �mettent des doutes sur le caract�re probabiliste des projections en indiquant que le pire n'est pas s�r.

Pourtant, l'�nergie solaire abondante et gratuite en tous lieux est l'essence m�me de l'�nergie vertueuse, mais elle n'est pas soumise � la TVA et ne rapporte rien � l'Etat et aux multinationales de l'�nergie, une fois les panneaux install�s.

2. Recyclage panneaux photovolta�ques

Les panneaux photovolta�ques sont-ils recyclables ?

Contrairement aux rumeurs, les panneaux thermiques (production d'eau chaude sanitaire ou chauffage) et les capteurs photovolta�ques (production d'�lectricit�) sont tous deux constitu�s de mat�riaux basiques facilement recyclables.

N��coutez pas les personnes qui vous parlent de recyclage des panneaux photovolta�ques en vous indiquant qu'ils ne se recyclent pas ou mal dans le but de vous inciter � ne pas choisir ce syst�me.

Se soucient-ils d�j� de ce qu�ils consomment : leur t�l� � �cran plat, leur smartphone, leur tablette, leur �lectrom�nager, le devenir de leur voiture, des objets usuels bien plus polluants � leur fabrication et � leur utilisation comme le chauffe-eau thermodynamique, un autre appareil �lectrique. Le silicium est concurrenc� par la p�rovskite produite � partie d'�l�ments chimiques courants (iode, plomb, carbone, azote, hydrog�ne) des mat�riaux qui co�tent 7 fois moins cher que le silicium avec un rendement �quivalent : une prochaine r�volution pour l'industrie solaire.

La transition �nerg�tique permet une croissance verte avec le d�veloppement des �nergies alternatives : les �nergies renouvelables.

7. Int�gration au b�ti/puissance cr�te

  • Que signifie � Int�gration au b�ti �, voici l'explication de la limite de puissance � 250 kWc (kilowatts cr�te). Extrait de l�arr�t� : � Dans tous les cas, une installation photovolta�que n'est �ligible � la prime d'int�gration au b�ti que si la puissance cr�te cumul�e des installations photovolta�ques situ�es sur un m�me site est inf�rieure ou �gale � 250 kilowatts cr�te.

Deux installations photovolta�ques, exploit�es par une m�me personne ou par les soci�t�s qu'elle contr�le directement ou indirectement au sens de l'article L. 233-3 du code de commerce, ne peuvent �tre consid�r�es, au sens du pr�sent arr�t�, comme situ�es sur deux sites distincts si la distance qui les s�pare est inf�rieure � 500 m�tres�.

3. L'int�gration photovolta�que au b�ti

L'int�gration au b�ti des modules photovolta�ques impose, pour pouvoir b�n�ficier du montant de l'achat maximum en centimes kWh, de remanier les tuiles pour pouvoir placer les panneaux photovolta�ques.

Cette op�ration pr�sente d'une part, des risques d'infiltrations d'eaux pluviales lorsque la pente du toit est inf�rieure � 30 %, d'autre part, certaines entreprises qui se sont lanc�es dans ce type d'installation photovolta�que n'ont pas de qualification en tant que couvreur, ni d'expertise en mati�re d'�tanch�it�.

Cette derni�re remarque constitue la 1�re cause de litiges dus � un manque de pr�cautions dans la r�alisation de l'imperm�abilit� de la toiture.

4. L'autoconsommation photovolta�que

Afin de satisfaire et de maitriser tous les besoins d��nergie dans une optique durable, une seule solution s�impose : r�duire la consommation.

Cet imp�ratif in�dit passe par la r�ussite d�un nouveau mod�le �nerg�tique.

L'autoconsommation est une nouvelle approche, certes plus modeste (les puissances install�es en autoconsommation sont g�n�ralement moins importantes qu'en installations raccord�es au r�seau), mais ind�pendante des aides de l'Etat.

Son d�veloppement se fait donc sur des bases plus solides et plus saines en relation avec les prix du march�.

Il est possible de vendre sa production photovolta�que en totalit�, partiellement ou la consommer en totalit�.

5. Avantages inconv�nients du solaire

Ques sont les avantages et inconv�nients r�els des panneaux solaires photovolta�ques ?

Avantages et inconv�nients du solaire photovolta�que

Avantages

Une �nergie gratuite, renouvelable, non tax�e et sans rejets dans l�environnement (dans son fonctionnement)

Le rayonnement solaire est colossal et disponible � tous

Voir le portail EPICES un site de suivi pour la production d'�lectricit� photovolta�que

L'�nergie photovolta�que par panneaux est parfaitement modulable et peut donc r�pondre � un large �ventail de besoins

La taille des installations peut �tre augment�e en ajoutant des panneaux photovolta�ques pour r�pondre aux besoins des usagers

L'�nergie photovolta�que peut �tre install�e partout m�me sur des toits situ�s en ville (� condition qu'ils soient bien orient�s et sans ombre port�e)

Sur les sites isol�s, l'�nergie photovolta�que offre une solution pratique pour obtenir de l'�lectricit� et � moindre co�t

Les panneaux photovolta�ques ne n�cessitent ni combustible, ni transport, ni technicien hautement sp�cialis�

Les panneaux photovolta�ques permettent de limiter les �missions de CO2 et de trouver une alternative aux �nergies fossiles polluantes

Avantages rentabilit�

Une rentabilit� correcte si le co�t d'investissement est limit�, car le contrat de rachat EDF conclu sur 20 ans

La vente du surplus de production permet d'amortir les investissements et uniquement dans certaines r�gions de g�n�rer des revenus

Les panneaux photovolta�ques restituent en 2 ans � l��nergie qui a �t� n�cessaire � leur fabrication

Le co�t de fonctionnement des panneaux photovolta�ques est tr�s faible, car leur entretien est tr�s r�duit

Les syst�mes photovolta�ques sont fiables, car aucune pi�ce employ�e n'est en mouvement. Absence de fluides et de pi�ces en mouvement

Les mat�riaux utilis�s (verre, aluminium et silicium) r�sistent aux conditions m�t�orologiques extr�mes

Des modules b�n�ficiant d�une garantie de 20 ans � 80 % de leur rendement. (voir article plus bas : � Quel rendement des modules photovolta�ques au bout de 20 ou 30 ans ? �)

Une dur�e de vie probable des panneaux photovolta�ques de 20 � 35 ans

La technologie photovolta�que poss�de des qualit�s sur le plan �cologique car m�me si la fabrication des panneaux demande des ressources le produit fini est non polluant, silencieux et n'entra�ne pas de perturbation du milieu environnemental

La possibilit� de construire une maison n�gawatt qui produit de l��lectricit� sans en consommer

La possibilit� d�avoir une autonomie relative et notamment recharger sa voiture �lectrique directement (qui nous l'esp�rons supprimera une partie des v�hicules � moteur diesel particuli�rement polluants)

Il existe un syst�me pour rendre sa maison autonome gr�ce � l'auto consommation sans �tre forc� de vendre son �lectricit�

Les nouvelles dispositions pour la transition �nerg�tique imposent qu'une entreprise soit RGE

Les associations pour le photovolta�que

Le tissu associatif (ASDER, HESPUL) informe, assure la formation et offre expertise et retour d�exp�rience

L'Institut National de l�Energie Solaire Site de l'INES est un centre de r�f�rence dans le domaine du solaire � Savoie Technolac

Le futur du photovolta�que

Les panneaux photovolta�ques seront recycl�s apr�s leur d�mant�lement par des associations sp�cialis�es dans ce domaine

Gr�ce � de grands laboratoires de recherche CEA un couplage est assur� entre recherche amont et recherche appliqu�e d�velopp�e avec les industriels

Des panneaux cr�es par l'INES enti�rement recyclables, d'un co�t de production 50 % inf�rieur au march� et moins polluants � la fabrication

La p�rovskite est un mat�riau prometteur destin� � remplacer le silicium plus co�teux

Inconv�nients

Une op�ration financi�re moins int�ressante, car le cr�dit d�imp�t a �t� supprim�. Le prix d'une installation a chut�, mais la rentabilit� est difficile

Le cr�dit d'imp�t de 50 % initialement puis de 22 % depuis le 29 septembre 2010 est pass� � 11 % en 2013, puis a �t� totalement supprim�, la rentabilit� est donc affect�e et le temps de retour sur investissement est rallong� de 9 � 18 ans suivant les r�gions

Le remplacement de l�onduleur est � pr�voir en moyenne au bout de 10 ans, mais il existe des cas d��change plus rapproch�s (5 ans). Le remplacement des panneaux photovolta�ques au bout de 25 � 35 ans

Les d�marches administratives sont longues pour les panneaux photovolta�ques : 2 � 6 mois pour des installations simples, plus d�un an lors de difficult�s de raccordement

La production d��lectricit� est limit�e en m�tropole � 1300 heures par an

Le remplacement des batteries au plomb dans le cas d�une installation autonome est obligatoire au bout de 5 � 20 ans

Un panneau photovolta�que co�tant de l��nergie pour sa fabrication, il faudra entre 2 et 7 ans en France pour amortir son empreinte �cologique et pour commencer � �conomiser des ressources

Quelques entreprises v�reuses all�ch�es par l'effet d'aubaine que repr�sentait le cr�dit d'imp�t ont s�vi sur le march� avant la suppression de cet avantage fiscal et ont discr�dit� la profession

Une �conomie bas�e uniquement sur le cr�dit d'imp�t m�me rabaiss� � 11 % n'�tait pas soutenable, non �quitable et pas durable

En effet, pour le photovolta�que, c'est le contribuable qui vit sur lui m�me

Il faut au contraire que chaque acteur de la fili�re photovolta�que trouve sa rentabilit� dans un circuit normal et non pas dans un investissement qui est support� par l'ensemble de la collectivit�

L'absence de soleil fait �videmment chuter la production des panneaux solaires photovolta�ques

L'ennemi du panneau photovolta�que c'est le soleil. La chaleur radiative du soleil fait chuter la production des panneaux solaires photovolta�ques surtout lorsque les panneaux sont int�gr�s � la toiture et donc non ventil�s

Comme beaucoup de produits que nous utilisons quotidiennement, il faut utiliser beaucoup de mati�re pour cr�er un objet (900 tonnes de minerai pour fabriquer 1 tonne de produit type panneau solaire photovolta�que)

D�o� la notion d�empreinte litres d�eau pour fabriquer le micro processeur d�un ordinateur

L�industrie photovolta�que a �t� orient�e initialement vers la fabrication du mat�riel et des panneaux en Chine, l�industrie nationale �tait inexistante, elle se d�veloppe depuis quelques ann�es

La Chine d�tient 95 % de la production mondiale de � terres rares � indispensables pour la fabrication des cellules et en contingente la vente afin de conserver la quasi-exclusivit� de la production des panneaux photovolta�ques

Le bilan carbone �tait tr�s d�favorable dans le cas d�une fabrication lointaine (venant de Chine par exemple), le mat�riel et les panneaux photovolta�ques effectuaient un p�riple d�environ 25000 kms sur des navires de marchandises (cargos) qui fonctionnent au fioul lourd, extr�mement polluant pour la plan�te (fioul de r�sidus de cracking -craquage- � haute teneur en soufre et haute viscosit� qui demande un pr�chauffage � 130 �C)

Le transport Chine France co�te moins cher que Le Havre Paris !

La dur�e de vie des panneaux est limit�e (de 20 ans en moyenne � 35 ans au maximum dans des r�gions et installations optimis�s)

La puissance a �t� � limit�e � 3000 watts-cr�te (elle �quivaut � la consommation d'un m�nage moyen (hors chauffage, eau chaude et cuisson)

En France, EDF ach�te l'�lectricit� plus cher lorsque les panneaux photovolta�ques sont int�gr�s au b�timent or le rendement est inversement proportionnel � la chaleur �mise par les modules

En cas de coupure du r�seau EDF (gr�ve, al�as climatiques, etc.), les installations photovolta�ques de revente du courant �lectrique (surplus ou totalit� de la production) ne permettent plus l�alimentation de l'habitation

L�onduleur int�gre une fonction de couplage qui fait qu'il ne d�bite plus de courant d�s qu'il d�tecte l�absence de raccordement du r�seau EDF. Ce syst�me rend obligatoire le raccordement au r�seau fran�ais

Le rendement le plus le plus �lev� est obtenu par des modules fix�s sur des ch�ssis ventil�s

Le prix de l'installation d'une installation photovolta�que est �lev�, les panneaux photovolta�ques sont encore on�reux : de 4 � 10 �/watt avec une moyenne de 7.5

Par exemple pour un particulier, des panneaux de 3000 watts co�tent entre 12 000 � et 14 000 � TTC. (voir article � combien co�te une installation photovolta�que ?)

La taxe CSPE (Contribution au Service Public de L'Electricit�) fait augmenter le prix de l'�lectricit� et fait supporter � l'ensemble des usagers le manque � gagner d'EDF lors du rachat de l'�lectricit� produite par les panneaux photovolta�ques

L'engouement de ces derni�res ann�es pour l'�nergie solaire photovolta�que aurait pu faire courir des risques de coupures d'�lectricit� au niveau local si la production avait d�pass� la demande pendant les p�riodes de faible demande et aurait pu provoquer une � surtension �

Une surproduction ferait courir des � risques de black-out � complet par surtension � (si les panneaux photovolta�ques se mettaient � produire plus d'�lectricit� que de besoins)

Risques li�s au vol (Pr�voir ce risque dans l'assurance habitation). Solution : mettre des attaches inviolables ou souder les panneaux, le vol se d�veloppe sur des toits accessibles

La Belgique, l'Espagne (Andalousie) la France, l'Allemagne sont confront�es � ce nouveau type de vol

Risques li�s aux incendies : une infrastructure dot�e de panneaux photovolta�ques n'est pas prise en charge dans la majorit� des cas par les sapeurs-pompiers du fait de l'exposition des hommes au danger �lectrique et au risque d'�lectrocution encouru

En cas d'incendie un risque m�canique est possible (chute du ou des panneaux) ainsi qu'un risque toxique (combustion des composants du panneau : r�sine � base de polym�re enrobant les cellules, le mylar, isolant �lectrique, le tedlar, polym�re fluor� pour prot�ger les surfaces)

Le march� du photovolta�que �tant en d�veloppement, les assurances prennent en compte ce risque, une assurance adapt�e � ce risque s'av�re donc de plus en plus indispensable

Risques li�s � la foudre (Pr�voir ce risque dans l'assurance habitation)

Risques li�s � la sant� (Pr�voir des distances suffisantes entre les panneaux photovolta�ques et l'onduleur et les pi�ces de vie de l'habitation)

Recyclage des panneaux

Fin de vie et recyclage : Idem panneaux thermiques. (Le photovolta�que va ob�ir � la r�glementation datant de 2005 : une directive europ�enne obligeant les fabricants � recycler � leurs frais les produits qu'ils mettent sur le march�)

Les panneaux contiennent des produits que l'on peut retraiter et la fili�re de recyclage commence � s'organiser

L'�volution du photovolta�que

EDF est un organisme d'Etat dont les tarifs varient suivant l'humeur et l'id�ologie des politiques. Le prix d'achat de l'�lectricit� produite par les panneaux solaires photovolta�ques et achet�e par EDF baisse r�guli�rement

Le discours vert officiel est si tenace que certains usagers finissent par croire vraiment qu'ils sauvent r�ellement ainsi la plan�te. Or ce n'est pas la plan�te qui est en danger

6. Conclusion sur le photovolta�que

La construction d�un parc nucl�aire dont la fabrication de plutonium pouvait servir � construire la premi�re bombe atomique et produisant 70 � 80 % des besoins du pays en �lectricit� a �t� initi� par le g�n�ral de Gaulle. Le nucl�aire civil b�n�ficie d�un large consensus politique et n�a depuis jamais �t� remise en cause, quels que soient les gouvernements au pouvoir � droite comme � gauche, l�unanimit� a �t� la r�gle. ( piles combustible des �cologistes et antinucl�aires historiques). EDF est un puissant lobbying nucl�aire disposant de relais s�rs plac�s � des postes cl�s au parlement. Le fonctionnement du parc nucl�aire tr�s co�teux (entretien, publicit�, communication, maintenance, exploitation, mise � niveau, etc.) pass� du � risque z�ro � aux � risques calcul�s � ne favorise pas les �nergies alternatives comme le photovolta�que et l'�olien en les marginalisant.

L��lectricit� photovolta�que ou nucl�aire ne se stocke pas, la consommation �lectrique n�est pas lin�aire, elle varie en fonction de l�heure de la journ�e et de la p�riode de l�ann�e. La consommation �lectrique est � son maximum en hiver vers 19 h et � son minimum en �t� en milieu de journ�e, l'�cart de 60 % am�ne EDF � r�guler la distribution en utilisant les centrales � combustion � flamme (charbon, gaz, p�trole,) qui �mettent au m�me titre que les centrales nucl�aires du gaz carbonique pour adapter le couple production/consommation.

Picbleu pr�conisait une bonification directe du tarif d�achat de l��lectricit� en cas d�autoconsommation (particuliers ou entreprises), ce dispositif d'autoconsommation permettrait de diminuer fortement l�impact de l��nergie solaire sur la Contribution au service public de l'�lectricit� (CSPE). Rappelons que cette contribution, pay�e par l'ensemble des particuliers, vise, entre autres, � aider � financer le rachat par EDF de l'�lectricit� d'origine renouvelable (�olien, solaire, biomasse, etc.).

L'�quilibre offre/demande de la boucle locale.

La pr�sidente d'ERDF, Michelle Bellon avait d�clar� le 22 juin 2010 qu'ERDF allait �tre confront� d'ici 2 � 3 ans � de vrais probl�mes d'�quilibre offre-demande de la boucle locale si l'engouement pour l'�nergie solaire photovolta�que persistait.

Cette prolif�ration d'installations photovolta�ques faisait, d'apr�s elle, courir des risques de coupures d'�lectricit� au niveau local, si la production d�passait la demande et provoquait une � surtension �.

Cette surproduction ferait courir des � risques de � black-out � complet par surtension �.

Le moratoire concernant le gel du photovolta�que a mit un frein � ce risque, l'arr�t du cr�dit d'imp�t et la baisse r�guli�re des tarifs d'achat ont d�courag� les candidats � l'installation.

Le photovolta�que en auto-consommation est pourtant une solution int�ressante pour �tre autonome m�me si certains voient cette pratique comme une concurrence.

Dur�e de vie

La dur�e de vie des panneaux solaires photovolta�ques.

L'association HESPUL sp�cialis�e dans le d�veloppement des �nergies renouvelables et de l�efficacit� �nerg�tique avait mis en service en 1992 la premi�re installation photovolta�que de France raccord�e au r�seau.

Les modules des panneaux photovolta�ques ont �t� test�s par les laboratoires CEA de l'Institut National de l'Energie Solaire (INES) et l'organisme de certification Certisolis.

Cette �tude scientifique a d�montr� qu'apr�s une p�riode de fonctionnement de 20 ans, les modules des panneaux photovolta�ques n'ont perdu que 8,3 % de leur puissance initiale.

Les conclusions de cette �tude d�montrent que les performances des modules des panneaux photovolta�ques sont sup�rieures aux valeurs garanties.

En effet, actuellement, les principaux fabricants de panneaux photovolta�ques garantissent une baisse de puissance maximale de l'ordre de 20 % sur 20 ou 25 ans.

Rendement des modules

Quel est le rendement des modules photovolta�ques au bout de 20 ans ?

Pour le d�roulement de cette �tude scientifique, les modules de cette installation photovolta�que ont �t� d�mont�s et test�s en laboratoire selon les normes internationales en vigueur.

Un fabricant japonais de panneaux photovolta�ques (Kyocera) a �t� associ� � cette �tude afin de fournir les caract�ristiques �lectriques initiales des modules de panneaux photovolta�ques test�s.

Il a �galement fourni une cellule de r�f�rence permettant de r�aliser un �talonnage des appareils de mesure identique � celui utilis� � l��poque de leur fabrication.

Etude � rapprocher d'une autre mesure effectu�e dans un autre pays, la Suisse, qui corrobore ce chiffre, celle r�alis�e en 2002 sur les modules des premiers panneaux photovolta�ques install�s en r�seau en Europe en Suisse en mai 1982.

Pour en estimer la performance, le pourcentage mesur� �tait de - 9 % (soit apr�s 10 ans de fonctionnement).

Cette ancienne installation �tant toujours en service, une nouvelle �tude serait int�ressante pour appr�cier le vieillissement de ces panneaux photovolta�ques trentenaires.

Un tarif compl�mentaire �tait attendu

Il concernait les panneaux pos�s sur le sol (permettant de les orienter de fa�on optimale) et les panneaux pos�s en surimposition sur la toiture (donnant la possibilit� de les ventiler pour am�liorer leur efficacit� de production).

Actuellement, le tarif d'achat du photovolta�que en centimes par kWh pour les particuliers allonge la dur�e pour amortir l'investissement.

Il faut savoir que l'int�gration au b�ti pose des probl�mes d'�tanch�it� et de rendement d�s � la surchauffe des panneaux donnant une perte de rendement en �t� de 7 % � 8 %, alors que cette p�riode est propice � la production photovolta�que et que c'est justement � cette p�riode-l� que les centrales nucl�aires sont � l'arr�t pour la maintenance.

Cette contrainte d'int�gration (et le tarif de rachat qui en d�coule) d�favorise les constructions aux toits mal orient�s, mais disposant d'un terrain pouvant recevoir des ch�ssis pos�s au sol.

7. Les conseils de Picbleu sur le solaire

Notre conseil est de vous m�fier des d�marchages t�l�phoniques et de pr�f�rer des entreprises qui ont pignon sur rue et qui poss�dent suffisamment d'exp�rience dans ce domaine. Concernant le mode de fonctionnement actuel (obligation de vendre sa production d'�lectricit� photovolta�que � EDF et de consommer l'�lectricit� r�seau avec un autre compteur) Picbleu pr�conise une bonification directe du tarif d�achat de l��lectricit� en cas d�autoconsommation (particuliers ou entreprises).

Ce dispositif d'autoconsommation permettrait de diminuer fortement l�impact de l��nergie solaire sur la Contribution au service public de l'�lectricit� (CSPE).

Rappelons que cette contribution, pay�e par l'ensemble des particuliers, vise, entre autres, � aider � financer l'achat par EDF de l'�lectricit� d'origine renouvelable (�olien, solaire, biomasse, etc.).

Des pr�cautions pour l'implantation de l'onduleur :

D'un point de vue de la sant�, les champs magn�tiques avec notamment l'�mission de rayonnements � basse fr�quence 50 hertz impose de faire particuli�rement attention au positionnement des panneaux photovolta�ques et surtout de l'onduleur en �vitant la proximit� des lieux de vie.

Ce qu'il faut savoir sur le photovolta�que :

Malgr� les diff�rentes �tudes sur les rayonnements qui indiquent g�n�ralement qu'il n'y a aucun danger, il vaut mieux appliquer le principe de pr�caution et conna�tre les risques li�s � l'usage des appareillages �lectriques.

Concernant le cr�dit d'imp�t :

Une �conomie bas�e uniquement sur le cr�dit d'imp�t initialement fix� � 50 %, rabaiss� � 11 % en janvier 2012 puis �gal � z�ro actuellement, n'�tait pas soutenable, non �quitable et pas durable. En effet, pour le photovolta�que, c'est le contribuable qui vit sur lui m�me : il faut, tout au contraire que chaque acteur de la fili�re photovolta�que trouve sa rentabilit� dans un circuit normal et non pas dans un investissement qui est support� par l'ensemble de la collectivit�.

La taxe verte que tous les usagers vont payer sert � compenser le manque � gagner d'EDF sur l'achat de l'�lectricit� aux particuliers � des taux tr�s attractif au d�part puis qui baissent au fil du temps.

Les entreprises qui installent le photovolta�que :

La fili�re en croissance accusait un certain manque de maturit�, des soci�t�s surfant sur l'effet d'aubaine ont fleuri rapidement et se sont fl�tries tr�s rapidement d�s l'abandon du cr�dit d'imp�t. Il faut donc toujours rester tr�s attentif � la qualit� du mat�riel et surtout au s�rieux des installateurs. Le signe RGE (Reconnu Garant Environnement) m�me s'il n'est pas obligatoire pour les entreprises permet de rep�rer les professionnels qualifi�s QualiPv et disposant de garanties d�cennales et responsabilit� civile. Ce n'est toutefois pas un gage de s�rieux : un dipl�me une fois obtenu ne garantit rien.

Comments: 0

Add a New Comment

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License